Eric Diligent s’engage pour Forbach – TV8

Les municipales à Forbach agitent la scène politique locale et nationale. Le 8 septembre dernier, ce sont Eric Diligent et Alexandre Cassaro, candidats à l’investiture UMP qui faisaient la Une de l’actualité. Le premier, Eric Diligent se retire finalement avant le vote des membres du comité Départemental du Parti. Un mois plus tard, le candidat sans étiquette fait le point sur ces intentions.
Dans un mois, Eric Diligent s’installera avec ses colistiers dans son local de campagne au centre de ville de Forbach. En attendant il arpente le terrain à la rencontre des forbachois, une course de fond, un marathon de cinq mois et demi, dans lequel il s’engage, sans le dossard UMP, un parti en passe de l’exclure, dont il était pourtant conseiller national.
Eric Diligent : Ce qui m’intéresse se sont les valeurs que je porte et pas forcément la couleur de l’étiquette. Je veux rassembler les gens de la droite et du centre qui vont m’aider à porter un vrai projet d’avenir pour Forbach.

Eric Diligent s’est entouré d’anciens adjoints de la ville de Forbach, d’actuels conseillers municipaux de l’opposition, de personnalités de la vie politique et associative. Une liste qu’il souhaiterait compléter avec des membres de l’UDI et du Modem.

Eric Diligent : Je suis proche de personnes membres de l’UDI ou d’autres formations du centre, nous avons des affinités. Nous verrons ce que cela deviendra dans les semaines qui viennent.

Eric Diligent se positionne comme le candidat du rassemblement de centre-droit. Son programme s’appuie sur deux axes principaux, la sécurité et l’emploi.

Eric Diligent : Le premier pilier est de chercher des entreprises. Je veux mettre en place une cellule économique pour développer l’économie locale et le deuxième pilier est celui de la sécurité car les Forbachois attendent que les droits et les devoirs de chacun soient respectés. Une politique ni ultra-sécuritaire, ni trop laxiste. La sécurité c’est un droit fondamental.

Eric Diligent, tout comme Alexandre Cassaro et Florian Philippot, a fait de la sécurité une de ces priorités. Un thème au coeur de l’actualité avec la venue annoncée ce mardi du ministre de l’intérieur, Manuel Valls, pour le démarrage à Forbach de sa tournée « anti-FN ». Florian Philippot, candidat du parti frontiste avait annoncé n’avoir qu’un seul adversaire, le maire socialiste Laurent Kalinowski.

Eric Diligent : Florian Philippot ne connait pas le secteur de Forbach. Il a toujours voulu affronter Laurent Kalinowski. Pour moi c’est logique, il essaye de s’identifier à un adversaire mais il aura encore des surprises. J’ai bien l’intention de lui montrer que la droite républicaine et du centre peuvent lui donner beaucoup plus de fil à retordre que ce qu’il pense.

Le ton est donné, le compte à rebours est lancé il reste cinq mois et demi à Eric Diligent pour devenir le candidat du rassemblement de centre-droit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *