Le projet économique

eric-Diligent-agglomération-1-format-carré

L’amélioration de la situation de l’emploi doit être la grande priorité, car c’est d’elle que découlent un meilleur niveau de vie, et une situation économique et sociale plus favorable.

La première condition est que le maire et des élus compétents et bilingues soient régulièrement au contact avec les acteurs économiques, créent des réseaux pour attirer des investisseurs en France et en Allemagne, et soient les meilleurs ambassadeurs pour notre territoire.

Nous voulons parallèlement que les entreprises existantes se maintiennent et continuent de se développer là où le potentiel existe, et en même temps encourager l’implantation de nouvelles activités.

Nous proposons :

  • l’apprentissage de l’allemand avec la création de deux écoles biculturelles supplémentaires et de centres de formation pour les apprentis et demandeurs d’emploi. En effet, dans les années qui viennent des milliers d’emplois vont se libérer en Sarre et les Allemands ayant un déficit démographique, ce sera une opportunité pour nos jeunes
  • la création d’une cellule de développement économique plus complète et plus efficace, au niveau de la commune. Cette cellule sera composée de personnalités investies dans le secteur de l’économie par exemple : Mrs Alain Schmidt, Francis Schmitt, Robert Ahr, Frédéric Graesel, Pascal Boutter et Mesdames Patricia Fernsner et Danielle Sotgiu. Elle devra notamment avoir une dimension transfrontalière, afin de pouvoir exploiter toutes les opportunités chez nos voisins sarrois et allemands. Elle aura, avec les élus expérimentés de notre liste un rôle essentiel à mener dans la prospection et l’aide à l’implantation d’entreprises en coopération avec la communauté d’agglomération
  • Forbach étant le moteur de la communauté d’agglomération, que la fiscalité payée par les commerçants de la zone Europa soit réorientée vers le centre-ville (ex.: la tascom qui permettra d’utiliser plus de 700 000 euros par an pour aider les commerces et entreprises du centre-ville)
  • une intervention accrue de la SEML (société d’économie mixte locale) de l’Agglomération pour aider au financement des projets ou aux entreprises en difficulté
  • d’agir pour qu’autant dans les services publics de la ville (ex. : régie de quartier) que dans les entreprises les emplois soient attribués en priorité aux Forbachois
  • la mise en place du parking gratuit pendant les fêtes, mais, également toute l’année de 18h à 19h. La création d’une carte permettant d’avoir une heure de parking gratuit à partir de 15 euros d’achats
  • la mise en place d’une maison de l’orientation et de l’aide à la création d’entreprises au niveau de la CAF, destinée aux étudiants, demandeurs d’emploi et jeunes créateurs d’entreprises
  • d’encourager la création ou la reprise d’entreprises en partenariat avec les organismes existants comme par exemple MEI (Moselle Est Investissement)