Sécurité et citoyenneté

Assurer une meilleure sécurité est la seconde des priorités. En effet, la sécurité est la première des libertés. Pour autant, nous ne voulons pas tomber dans des excès avec des effectifs pléthoriques de policiers municipaux avec des armes à feu, ou la démagogie avec une tolérance zéro qui se limiterait à porter plainte contre toute dégradation de bien public, ce qui est loin d’être efficace pour réduire la délinquance.

Nous proposons :

  • de travailler à une meilleure coordination entre la police municipale, les forces de l’ordre nationales et les autorités de l’État. J’aurai à mes côtés des personnes impliquées comme Mrs Rachid Saim, Guillaume Feiss, Mesdames Gersende Korinek et Nicole Jager
  • un objectif de 15 policiers municipaux répartis en 5 patrouilles de 3 agents (principe de la PLI « Protection Liaison Interpellation »), équipés en bâtons de défense (tonfas), bombes au poivre, gilets pare-balles et de véhicules adaptés, pouvant ainsi patrouiller sereinement et intervenir avec professionnalisme sur toute la ville
  • une patrouille constamment présente au centre-ville en trinôme, à pied, avec un maître-chien, pour rassurer les commerçants et les citoyens et augmenter la dissuasion
  • un maire disponible qui pourra pleinement assumer son rôle (officier de police judiciaire) dans la lutte contre la délinquance, en soutien et en complément des policiers municipaux
  • une meilleure gestion de l’effectif des agents de contrôle de la vidéo surveillance, pour assurer une vigilance optimale