Rassemblement de la droite et du centre

Rassemblement de la droite et du centre

 

Document pdf à télécharger

eric-Diligent-portrait-1-format-carré

Le projet économique

 

Nous avons la chance de vivre dans une région située au cœur de l’Europe avec comme voisin l’Allemagne, moteur économique de l’Europe. Nous avons d’excellentes infrastructures et une population dynamique et volontaire. Il en résulte les propositions suivantes :

 

1) L’apprentissage de la langue Allemande ou du Platt : Il faut savoir que, dès maintenant, et dans les prochaines années, ce seront autant d’emplois qui se libéreront chez nos partenaires transfrontaliers qu’il y a de chômeurs en Moselle-Est et que si nous voulons que les Forbachois saisissent cette opportunité, il leur faudra apprendre la langue du voisin. Cela passe par une augmentation du nombre d’écoles biculturelles (une seule mise en place par la municipalité précédente) pour qu’il y en ait au moins 3 d’ici la fin du prochain mandat. Il faut mettre en place des centres de formation à la langue pour les apprentis et demandeurs d’emploi. Ces centres pourraient être cofinancés avec nos voisins qui, de leur côté, bénéficieront d’une main-d’œuvre qualifiée et formée qui pourrait être directement embauchée.

eric-Diligent-autoroute-format-carréLa fermeture des frontières prônée par M. Philippot est une hérésie quand l’on sait qu’environ 25% de nos travailleurs ont un poste chez nos voisins et que 80% des capitaux investis dans nos entreprises viennent d’Allemagne.

 

2) Le Maire VRP bilingue de la ville : Le Maire se doit d’être le représentant de la ville et se battre pour aller chercher les financements et les investisseurs. Entouré de mon équipe réunie dans une cellule économique nous irons chercher les entreprises autant en France que chez nos voisins. Je précise que mon équipe est très qualifiée, je suis moi même inspecteur des finances publiques et bilingues. Je suis le plus forbachois des candidats, car j’ai grandi dans notre ville, je m’y suis marié et à mon retour de Bercy j’ai décidé, tout naturellement, de revenir y vivre.

 

eric-Diligent-agglomération-1-format-carré3) L’aide à l’installation ou au développement pour nos commerçants et entrepreneurs : Forbach verse une importante contribution économique territoriale (ancienne taxe professionnelle) et les entreprises de Forbach payent une grande partie de la tascom (taxe sur les surfaces commerciales). Notre ville contribue donc largement au fonctionnement de la communauté d’agglomération et à l’alimentation financière de structures d’aides comme, par exemple, Moselle-Est Investissement. Le Maire se doit donc de se battre pour que ces ressources soient suffisamment orientées au soutien de l’activité de notre ville qui, je le rappelle, est le moteur économique de notre communauté d’Agglomération.

Il faut, également, rendre le parking gratuit pendant les fêtes, le reste de l’année il faut permettre aux commerçants et riverains, du centre-ville, d’avoir des places de stationnement avec abonnement dans les parkings périphériques comme celui de l’ancien Schroeder ou du val d’Oeting par exemple. Ce mécanisme libérera des places au centre-ville pour des clients qui pourront bénéficier d’un système de parking à carte avec par exemple une heure de stationnement gratuit pour 15 euros d’achats chez un commerçant forbachois.

 

4) La priorité aux Forbachois :

Il faut que, contrairement, à ce qui nous est proposé, actuellement, les Forbachois soient prioritaires tant pour les emplois publics (exemple : régie de quartier) que pour les emplois privés. En effet, une entreprise qui s’implante sur Forbach doit recruter au moins 75% de ses employés parmi les habitants de notre ville qui subit un chômage très important. C’est au Maire de porter ces exigences lorsqu’une enseigne ou une entreprise s’installe.

 

Sur l’aspect économique, je tenais à indiquer, en guise de conclusion, que M. Kalinowski répète partout et même dans les associations, qui ne sont pourtant pas des tribunes politiques, que la ville de Forbach a été bien gérée pendant les 6 dernières années et cela, malgré le fait que la dette est quasiment la même qu’il y a 6 ans. Je ne peux partager cette analyse. En effet, si vous prenez un crédit de 10 000 euros sur 10 mois et qu’au bout de 5 mois vous avez toujours encore une dette de 10 000 euros c’est que vous n’arrivez pas à vous désendetter et donc votre gestion n’est pas si bonne que cela.

eric-Diligent-centre-ville-format-carré

Le projet citoyen

 

1) La sécurité de nos concitoyens :

Je dirai en introduction à ce sujet essentiel que l’amélioration de l’économie forbachoise aura un impact sur la délinquance et les incivilités. Mais, cela ne sera pas suffisant et M. Kalinowski a démontré son manque d’implication dans ce domaine. En effet, recevoir de jeunes cagoulés à la Mairie n’est pas le signe d’une volonté de défendre le pacte républicain. Il n’est pas non plus nécessaire, comme certains, de faire de la surenchère en promettant des dizaines et des dizaines de policiers municipaux surarmés que l’on ne pourra pas financer, ou encore comme M. Philippot qui promet une tolérance zéro sans nous expliquer clairement son projet. Ce qu’il faut c’est une police municipale en effectifs suffisants pour patrouiller, autant au centre-ville que dans les quartiers et ayant à sa disposition du matériel adapté à ses missions (gilet pare-balle, bombe au poivre, véhicules adaptés en nombre suffisant (exemple : 4X4 et Quads)…

La police municipale n’a pas vocation à s’occuper de la sortie des écoles, des bénévoles peuvent s’en charger, ce qui libérera autant de temps à nos agents pour la mise en œuvre de leurs missions de police. Je précise, néanmoins, que le rôle de la police municipale n’est pas de remplacer la police nationale qui reste en charge des missions les plus dangereuses d’interpellation des criminels et délinquants. Il faut mettre en place une vraie coordination entre les différents corps de police (municipale, nationale et gendarmerie) afin que leurs missions complémentaires puissent s’exercer avec le maximum d’efficacité.

Il faut, en outre, que le Maire soit un soutien pour sa police municipale et non pas un frein à son action en faisant planer au-dessus de ses agents, à chaque intervention, l’épée de Damoclès d’une mise en cause personnelle. Dans la mesure où les forces de sécurité agissent dans le respect des règles républicaines et de la loi, il faut les soutenir de manière inconditionnelle.

 

2) Le respect du pacte républicain :

En effet, le problème de la délinquance et des incivilités résulte aussi du manque de volonté des élus de faire respecter le pacte républicain.

Ce pacte est le fondement de notre république, c’est lui qui assure une égalité des droits et des devoirs de chacun, il nous protège des extrémismes et du communautarisme. Cela est d’autant plus vrai que ceux qui défendent ce pilier de notre démocratie le font avec la force et la conviction nécessaires. Or, si les actes de délinquance et les incivilités augmentent, c’est aussi parce que nos élus ont perdu de vue l’importance de cette règle, de ce principe essentiel. Si vous m’accordez votre confiance pour assumer la charge de Maire de Forbach je m’engage à me battre quotidiennement pour que ce principe redevienne une réalité dont chacun pourra bénéficier à Forbach.

 

En matière de fiscalité

 

Je supprimerai dès notre élection la taxe d’habitation sur les locaux vacants mise en place par M. Kalinowski et qui pénalise injustement des Forbachois qui n’arrivent pas à louer !

Je me battrai pour que la fiscalité sur le foncier baisse par une révision des valeurs cadastrales sur Forbach et par un travail de réduction de la dette qui aura de fait un effet, sur la fiscalité.

Une réflexion sur la taxe d’ordures ménagères est, elle aussi, nécessaire.

 

Projets permettant à Forbach de rayonner en Moselle-Est tout en diminuant les charges

 

La mise en place dans les locaux de Sainte-Barbe de locaux associatifs incluant en priorité les associations du CIA de Forbach Ville permettrait à la commune de faire des économies tout en donnant la possibilité aux bénévoles œuvrant dans ces associations de travailler dans des conditions humaines. En effet, les locaux du CIA de Forbach Ville sont à la limite de l’insalubrité et les bénévoles se retrouvent en hivers à travailler avec une température de 9 à 10 degrés dans les locaux, c’est inacceptable. C’est pourquoi je propose la création de ce grand pôle associatif à Sainte-Barbe où les locaux sont adaptés et comme ces bâtiments bénéficient du chauffage urbain, cela permettra à la commune de faire des économies. Chaque association aura son local et une grande salle commune sera mise à disposition pour les Assemblées Générales de chaque association.

eric-Diligent-hopital-format-carréÀ côté de cela, Sainte-Barbe étant une très grande structure, je souhaite, également, y intégrer un grand pôle gériatrique avec une maison de santé. Une aile de cette structure serait destinée aux personnes ayant une dépendance limitée et prendrait la forme de petits logements adaptés à leurs besoins. Une autre aile du bâtiment serait destinée à des personnes ayant besoin d’un suivi médical et la Maison de santé serait placée dans cette aile.

La structure pouvant accueillir un nombre important de personnes, il en résultera une économie d’échelle importante. En outre, là encore, ce bâtiment bénéficie du chauffage urbain et les locaux sont en très bon état. Tous ces éléments permettront d’abaisser le coût d’entrée dans ces structures ce qui est essentiel pour nos aînés dont la retraite est toujours plus attaquée, surtout depuis la pause fiscale du candidat soutenu par M. Kalinowski. Je précise, en outre, que je suis favorable à l’installation de l’école de musique à Sainte-Barbe.

Enfin, je souhaite mettre en place une grande salle omnisport d’une capacité de 1500 places sur le site du puits Simon. Cette salle permettrait d’accueillir toutes les associations sportives ayant besoin de locaux ou dont les locaux sont vétustes, ceci permettra à la ville de réduire le nombre de locaux à rénover et, là encore, grâce à une économie d’échelle liée au regroupement des associations dans un même local la ville fera des économies. De plus, le soir, cette salle pourra servir pour des concerts (exemple : rock) ou pour des mariages. Ce qui augmentera sa rentabilité sans gêner le voisinage, car cette salle sera éloignée des habitations.

 

Je tiens, enfin, à vous dire que si ma liste s’appelle «Forbach, notre passion», c’est parce qu’avec mon équipe, nous avons en commun, la passion de notre ville. Cette équipe de Forbachois qui sera à votre disposition par opposition à l’équipe actuelle. En effet, certaines personnes attendent un rendez-vous avec le Maire depuis des lustres et la plupart des commerçants ne l’ont pas vu pendant la mandature. Moi et mon équipe nous serons là pour vous au quotidien. Vous pourrez d’ailleurs le constater si vous venez à notre permanence 89, rue nationale à Forbach.

 

eric-Diligent-Jean-Moulin-format-carréLa réforme des rythmes scolaires

 

Le Maire a, comme je l’avais indiqué, appliqué la réforme des rythmes scolaires avec un amateurisme des plus inquiétant. Je rappelle que M. Kalinowski aurait pu reporter l’application de cette réforme en 2014, mais pour jouer les bons élèves auprès de M. Peillon il a choisi une application immédiate avec les problèmes que nous connaissons tous :

– Des enfants qui sont globalement plus fatigués en fin de semaine qu’avant la réforme. En effet, le périscolaire ajouté aux cours du mercredi matin les épuise.

– Des associations qui n’ont pas les moyens de s’occuper correctement des élèves (problèmes de licences, d’assurances, de personnel, de formation). En effet, ce n’est pas tout de forcer la main aux présidents d’associations en les menaçant de la suspension de leurs subventions, encore faut-il qu’ils soient en mesure d’assurer correctement le périscolaire.

– Problème de transport : Combien d’élèves se retrouvent à marcher

20 minutes aller et 20 minutes retour pour n’accomplir que 10 minutes d’activités (exemple : Au Creutzberg pour aller jouer chez les boulistes). Il est sûr qu’à ce rythme-là nous aurons à Forbach, d’ici quelques années, d’excellents marcheurs !

Plus sérieusement, je propose, si les Forbachois me choisissent, de me battre, dès 2014, avec les maires des 75% des communes qui n’ont pas encore appliqué cette réforme, pour qu’elle soit modifiée. Mieux vaut réduire la durée des congés annuels des enfants que de les scolariser le mercredi matin.

En outre, je propose que le périscolaire dont la gratuité avait été promise par le Maire et qui, en fait, coûte aux parents près de 200 000 euros et la commune environs 300 000 euros, soit orienté, d’une part, sur l’aide aux devoirs pour que les enfants rentrent le soir les devoirs faits et, d’autre part, sur l’apprentissage de l’Allemand qui est un atout pour l’emploi dans notre région transfrontalière.

 

Information de dernière minute

 

eric-Diligent-portable-format-carréForbach semble avoir été inondée de SMS concernant des sondages. Je tenais à faire une mise au point. Après de multiples affaires de sondages «bricolés», il n’y a pour moi qu’une seule forme de sondage qui soit valable, c’est le premier tour des élections municipales dans le cadre desquelles ce seront les Forbachois qui décideront. J’ai proposé à Alexandre Cassaro un accord de désistement. Dans le cadre de cet accord, celui qui arriverait devant l’autre au premier tour se maintiendrait et le second se retirerait avec sa liste. Il ne faut pas reproduire les erreurs de 2008 avec des fusions qui nous ont coûté la victoire. Je ne fais pas de la politique pour les postes, mais pour changer les choses. Ma proposition est la seule nous permettant d’être crédibles face aux électeurs, mais Alexandre Cassaro n’a pas répondu à cette proposition. Il apparaît qu’il sait qu’il n’est pas devant moi et mon équipe au premier tour.

FORBACH, NOTRE PASSION

www.eric-diligent.fr

ÉRIC DILIGENT Rassemblement de la droite et du centre Candidat aux élections municipales de Forbach

Élections municipales de la commune de Forbach mars 2014

 

Éric Diligent (42 ans)

Marié et père de deux enfants

Inspecteur des finances publiques

Ancien cadre du service juridique de BERCY (ministère des Finances)

Diplômé du Centre d’Études Juridiques Franco-Allemand de Sarrebruck et d’un second cycle de Droit à la faculté de Strasbourg

Président et membre de multiples associations à Forbach

 

Geneviève Backscheider (54 ans)

préretraitée Charbonnages de France

Ancienne responsable de l’antenne du FIBM

Diplômée CNAM – ICH

Conseillère Municipale depuis 2008

 

Alain Schmidt (56 ans)

Marié et père de 3 enfants

Conseiller municipal depuis 1989

Adjoint au Maire de l’année 2001 à 2008

Administrateur de structures de développement économique

Ancien cadre supérieur de « Charbonnages de France »

 

Gersende Korinek (40 ans)

Greffière des services judiciaires

Ancienne responsable de la « Maison de Justice et du Droit » au Wiesberg

Juriste de l’association des propriétaires de l’Est

Maîtrise en Droit Privé (Metz)

 

Carmen Diligent (65 ans)

Conseillère régionale de Lorraine

Ancienne député-suppléante

Ancienne élue municipale et communautaire

Inspectrice départementale des finances publiques à la retraite

Robert Ahr (69 ans)

Directeur de Banque à la retraite

Adjoint au Maire (2001-2008) chargé de la culture de l’animation de la ville et du commerce

Président et administrateur de nombreuses associations locales

 

Gérard Eglin (67 ans)

Retraité de la fonction publique territoriale

Président d’honneur du club de natation de Forbach

Président d’honneur du comité de Moselle de natation

 

Danielle Sotgiu (56 ans)

Ancienne conseillère municipale déléguée et communautaire

Membre actif du CA de l’Office de Tourisme

Membre du CA de Forbach Action Culturelle

Francis Schmitt (56 ans)

Cadre commercial

Vice-président de la communauté d’agglomération de Forbach chargé du développement économique

Claude Schott (49 ans)

Assistante sociale du Conseil Général de Moselle

Membre actif du Sporting Club du Karaté

Yucel Gul (38 ans)

Enseignant en Histoire-Géographie à l’Ensemble Scolaire la Providence / St Joseph

Traducteur assermenté en langue turque

Titulaire d’un Bac+5 à la faculté de Metz en Géographie

Rachid SAIM (29 ans)

Marié et père de 3 enfants

Préparateur en pharmacie

Engagé dans plusieurs associations du Wiesberg

 

Malika Anseur (47 ans)

Mère de deux enfants, divorcée

Aide-soignante en maison de retraite

Membre d’un groupe de parole pour les aidants ayant leurs parents à charge à domicile

Frédéric Graesel (39 ans)

Directeur Commercial

Ancien militant RPR

 

Patricia Fernsner (48 ans)

Commerçante à Forbach

Président de l’association Défis aventure

Organisatrice de la course des Pères-Noël

Trésorière de l’AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne)

Nicole Jager (60 ans)

Secrétaire administrative de Police

Responsable du service administratif

Secrétaire d’association depuis 33 ans

 

Marie-Rose Treiber (60 ans)

Retraitée comptable

Membre fondateur du Théâtre de Forbach

Secrétaire de Forbach Action Culturelle

Bénévole pour l’association «Les Enfants du Charbon»

 

Audrey Hommel (33 ans)

Mariée, un enfant

Manager de rayon

Très actives dans l’association des parents d’élèves du Creutzberg

Aurélie Wallian (23 ans)

Titulaire d’un BTS CGO Comptabilité

 

Christophe Perozziello (36 ans)

Marié, un enfant

Opérateur Ford Werke à Sarrelouis

Titulaire d’un BTS Maintenance et après-vente automobile

 

Agnès Hagenbourger (67 ans)

Mariée et mère de deux enfants

Professeure certifiée à la retraite

Correctrice bénévole de maisons d’édition

Pratique le chant, la réflexion pédagogique et la vie associative

 

Thérèse Lucchetti (57 ans)

Auxiliaire de vie sociale

Vice Présidente des Associations italiennes

Jean Gaertner (48 ans)

Marié

Travail au Centre Départemental de l’Enfance à Forbach

Entraineur à la salle des arts martiaux (Ju-Jitsu) de Forbach depuis 1985

Vice-Président du Centre de Judo de Forbach depuis 2012

 

Gennaro De Chiara (63 ans)

Retraité

Ancien technicien HBL

Dans le milieu associatif depuis 45 ans

Président du CIA de Forbach ville

 

Guillaume Feiss (30 ans)

Cadre administratif et de gestion en banque régionale

Travailleur frontalier

Ancien responsable UDF

 

Katia Levanic (52 ans)

Responsable du personnel d’une entreprise import-export

Christophe Born (42 ans)

Comptable

Président et entraineur du club le RED DEVIL MUAY YHAI

Vice-Président de Lorraine de la fédération française des sports de contact

 

Pascal Boutter (55 ans)

Marié, 2 enfants

Conseiller financier

 

Eric Kieffer (40 ans)

Cuisinier

Membre des RIDIDIS et du CCRC (Centre culturel et récréatif du Creutzberg)

Marie-Marthe Litzenbourger (58 ans) Retraitée

Membre actif de l’association familiale

 

Mon équipe de Forbachois dynamiques et compétents !

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *